gencives sensibles

Saviez-vous que près de 75 % des français souffrent de saignement des gencives. Si cette affection peut vous sembler absolument banale (ce qui explique que seulement 9 % des personnes qui saignent des gencives se rendent chez leur dentiste), c’est pourtant l’un des premiers symptômes de problèmes dentaires plus graves, notamment la gingivite et parodontite, une inflammation qui peut se guérir très facilement, mais nécessite néanmoins d’être prise en charge au risque de perdre votre dent.

Nous vous expliquons dans cet article comment reconnaître le type de saignement des gencives dont vous souffrez, quelle en est la cause, mais aussi les risques que vous courrez à ne pas agir. Pour finir, vous découvrirez les différents moyens de mettre un terme à ces saignements.

Les différents types de saignement des gencives

Pour commencer, il faut savoir qu’il existe différents types de saignement des gencives. Pour commencer, vous pouvez souffrir d’un saignement aigu. Il sera dans ce cas ponctuel, et ne s’accompagnera pas de symptômes pouvant laisser penser que vous souffrez d’une maladie des gencives quelconque. Dans ce cas, le saignement sera généralement dû à la consommation d’aliments trop chaud, la brûlure pouvant engendrer un saignement. L’autre raison pouvant expliquer un saignement aigu (et donc ponctuel) de vos gencives est un traumatisme de cette partie plus sensible de votre dentition. C’est le cas lorsque vous vous brossez les dents avec une brosse aux poils trop durs, ou que vous avez consommé un aliment difficile à mastiquer.

Dans d’autres cas, ces saignements seront plus réguliers. Vos gencives ne saigneront alors par en raison d’un problème mécanique, mais d’une inflammation (qui soit être traitée le plus rapidement possible).

Pourquoi nos gencives saignent ?

Des gencives en bonne santé sont toujours roses, et ne saignent pas. Si vous observez des saignements ou une rougeur inhabituelle, les causes possibles sont le plus souvent les suivantes.

Une inflammation de la gencive

Les gencives qui saignent peuvent s’expliquer par une inflammation dentaire, notamment la gingivite, qui est la première cause de cette affection. Elle est généralement provoquée par la prolifération de bactérie dans votre bouche et plus particulièrement sur votre dent, qui va ensuite entrainé la formation de plaque, puis de tartre dentaire. Si vous ne la nettoyez pas régulièrement (en vous brossant bien les dents ou en faisant un détartrage), elle va entrainer une inflammation plus grave, puis une hémorragie à chaque irritation de votre gencive. Les risques de gingivite ou parodontite sont d’autant plus importants si vous souffrez d’une malformation dentaire ou que votre dent est mal positionnée.

Dans tous les cas, une douleur, rougeur ou un gonflement de vos gencives sont le signe d’une inflammation, généralement entre deux dents. Il faut la traiter au plus vite pour éviter qu’elle ne se développe et n’attaque de manière définitive votre dent (se transformant en carie, ou en parodontite).

Une mauvaise alimentation

Un régime alimentaire déséquilibré peut également entrainer des carences importantes, notamment en vitamine K (qui peut entrainer une hypoprothrombinémie). Si cette carence peut vous paraître bénigne, elle est au contraire parmi les premières responsables des saignements de gencive, puisque ces vitamines sont essentielles à la régénération de vos tissus dentaire, mais aussi à celle de vos os et du cartilage de votre bouche.

La consommation d’alcool et de tabac peut également être un facteur aggravant, en particulier si elle est excessive. Les toxines et les bactéries que produisent l’alcool et le tabac vont en effet créer un dépôt toxique sur vos gencives, et l’empêcher de s’oxygéner correctement, détériorent les cellules et affaiblissant les propriétés cicatrisantes et les défenses immunitaires de votre dentition.

Des troubles hormonaux

Autre cause courante des hémorragies de gencive : les déséquilibres hormonaux qui vont favoriser la création de plaque et tartre dentaire. C’est particulièrement le cas chez les femmes enceintes, en particulier pendant la période précédant l’ovulation. Elles remarqueront ainsi des saignements réguliers, lorsqu’elles se brossent les dents.

Pourquoi traiter des gencives qui saignent

gingiviteSi beaucoup de français ne prennent pas la peine de traiter un saignement des gencives, il faut bien comprendre que ce symptômes qui peut vous paraître bénin a au contraire des effets très néfastes sur votre santé bucco-dentaire. En effet, des gencives qui saignent indiquent que vous pouvez souffrir d’une gingivite, une inflammation assez grave qu’il ne faut pas prendre à la légère.

En ne traitant pas le problème à temps, vous risquez en effet de perdre vos dents, ce qui serait dommage puisqu’une hémorragie des gencives se soigne presque toujours par un simple détartrage et une bonne hygiène bucco dentaire. Sans cela, l’inflammation risque de dégénérer en carie ou pire, en parodontite, qui va quant à elle progresser jusqu’à l’os et infecter profondément vos gencives, mais aussi votre dent.

Si elle n’est pas traitée, la parodontite peut complètement détruire l’os de votre dent et provoquer un déchaussement dentaire, et donc la perte de votre dent.

Que faire ?

La première erreur que commettent les personnes qui observent un saignement inhabituel de leurs gencives est de ne pas réagir (alors qu’il s’agit d’une situation anormale). Le problème est que la gingivite et la parodontite sont des inflammations qui sont, à leur premier stade, relativement indolores. Et beaucoup de français attendent d’avoir des douleurs aigues avant de se rendre chez leur dentiste.

Donc si vous remarquez que votre gencive est rouge, qu’elle saigne au moins contact et a tendance à être gonflée, la bonne attitude à adopter est la suivante :

  • commencez par bien vous brosser les dents (au moins deux fois par jour) pour vous débarrasser de votre plaque dentaire ;
  • apportez une attention particulière à vos gencives lorsque vous vous brossez les dents ;
  • utilisez une brosse à dents aux poils souples (et non rigides) pour ne pas les irriter encore plus ;
  • prenez rapidement rendez-vous avec votre dentiste afin de vérifier que vous ne souffrez pas d’une gingivite. Dans tous les cas, il est recommandé de vous rendre chez votre praticien au moins une fois par an pour vous assurer que tout va bien.