couronne dentaire

La dévitalisation des dents, aussi désigné traitement de canal radiculaire, est une technique courante pratiquée par les dentistes chez un patient avant la pose d’une couronne dentaire. Lors de cette opération, le dentiste enlève les nerfs de la dent vivante puis les remplace par une pâte antiseptique d’obturation. Une dent dévitalisée est, cependant, plus fragile et il se peut qu’elle se fracture ou se casse avec la mastication, d’où l’intérêt de poser une couronne dentaire.

Quel est l’intérêt de poser une couronne dentaire ?

La couronne dentaire est une forme de prothèse dentaire destinée à recouvrir l’obturation de la dent et à la restaurer, et ce, de manière à éviter l’extraction. Suite à une dévitalisation, le dentiste procède à la pose du matériau afin de préserver la structure de la dent et de prévenir sa perte. Concrètement, la couronne dentaire sert à renforcer la dent en préservant la pulpe et la racine.

Cette prothèse, à la fois résistante et stable, se rapproche des caractéristiques d’une dent naturelle. Elle est également conçue pour durer dans le temps. La dent dévitalisée et couronnée redevient à peu près normale et fonctionnelle.

Quelquefois, la structure restante d’une dent exige la pose d’un pivot dans la racine pour soutenir la couronne. Dans ce cas de figure, il est nécessaire d’enlever un peu plus du matériau dentaire. Pour éviter la déchirure de la racine, un

Le mot du dentiste

Le Docteur Ari Elhyani : « Les chirurgiens-dentistes procèdent systématiquement à des soins dentaires avant la pose de couronne dentaire. La dévitalisation est, généralement, proposée en cas de carie ou de rage de dent. Le traitement radiculaire doit alors atteindre l’apex dentaire, c’est-à-dire la zone au bout de la racine pour réduire les risques d’inflammation ou de douleurs dans le futur. C’est là qu’on passe à la pose de la couronne dentaire, en tenant compte du cas particulier du patient bien sûr et de ses demandes. En cas de complication, comme une fracture non-profonde d’une dent dévitalisée, nous pouvons corriger le problème avec une élongation coronaire afin de conserver la dent. Si suite à la pose de couronne, des infections ou des douleurs se déclarent, il reste possible de percer la couronne et refaire le traitement de canal ou d’effectuer une intervention chirurgicale. L’extraction n’arrive qu’en dernier recours.»

Quel type de couronne dentaire choisir ?

Quand le traitement de canal fragilise le matériau dentaire, la couronne dentaire va permettre de préserver l’intégralité de sa structure et donc de reconstituer la dent. Il existe plusieurs types de couronne dentaire :

  • La couronne dentaire en métal: elle est faite de métal, comme de l’or ou de l’argent, elle ne coûte pas chère, mais pour des raisons esthétiques, on l’utilise surtout pour les dents se trouvant au fond de la bouche.
  • La couronne dentaire en résine : cette matière est fragile et ne résiste pas beaucoup aux microbes. Elle constitue surtout une prothèse temporaire dédiée à la protection provisoire de la dent jusqu’à la pose de la prothèse définitive.
  • La couronne dentaire en céramique : elle est faite de céramique, une matière très résistante. Pourquoi se faire poser une couronne dentaire céramique ? Tout simplement parce que sa qualité surpasse celles des autres types de couronnes et son rendu est plus esthétique et plus naturel malgré son prix onéreux.

Il arrive aussi que les dentistes utilisent du métal ou bien de zirconium recouvert de céramique afin d’imiter avec précision l’aspect naturel des dents. Ces prothèses ont également leur prix.

La pose d’une couronne dentaire se fait en deux ou trois séances. Lors de la première, le dentiste meule la dent abîmée pour la préparer à la pose. Il moule aussi son empreinte et pose provisoirement une couronne dentaire en résine. Le prothésiste fabrique la couronne définitive. À la deuxième séance, la couronne temporaire est enlevée puis remplacée par la couronne définitive. Soi tout concorde, le dentiste la fixera avec du ciment dentaire.

Les bons réflexes en cas de complications

Les complications peuvent survenir suite à la pose d’une couronne. Chez certains patients, des douleurs sous la couronne se déclarent bien des années après, dû à un traitement canalaire non-réussi. Le traitement d’obturation n’est pas arrivé jusqu’à l’apex, ce qui cause une infection voire la formation d’un granulome qu’il faut alors soigner ou enlever. Les sensations douloureuses sont plus intenses lorsque l’individu mastique ou en cas de pression. La prise d’un antalgique ou d’un anti-inflammatoire est conseillée jusqu’au rendez-vous chez le dentiste.

Dans d’autres cas, les sensations sont plus douloureuses et pulsatiles (sensations de battement de cœur), accompagnées de gonflement, de rougeur ou de tuméfaction au niveau des gencives. Souvent, ces symptômes sont provoqués par un abcès auquel cas il faut traiter l’infection. La prise d’un antibiotique et une consultation d’urgence chez un dentiste sont alors nécessaires.